réservation
01 48 06 72 34



DÉMONS

DU 15 SEPTEMBRE AU 22 NOVEMBRE

 

mar. à 21H15,
du mer. au sam. à 19H15
dim. à 20H30


   


Plein tarif : 25€
Tarif réduit : 15€
- de 26 ans : 10€

 

Au fond c’est une banale histoire entre un homme et une femme.

Murés. Dans l’appartement qu’ils avaient pourtant choisi pour être au monde ; à deux.
Et puis le temps.

Maintenant il faudrait sortir d’ici. Plus de force ? Ou bien c'est qu'ils s'aiment ? 


Entre jouissantes invectives, humour noir et désespoir, ils frappent et se débattent pour se sentir vivants.


C’est d’un ordinaire. Si si je vous assure. C’est vraiment dégueulasse.



---------------------------

 

Librement inspiré de la pièce de Lars Norén

Traduit par Louis Charles Sirjacq et Per Nygren © L'Arche Editeur

 

Adaptation, conception et mise en scène Lorraine de Sagazan


Avec Lucrèce Carmignac, Antonin Meyer Esquerré, Jeanne Favre, Benjamin Tholozan


Création lumières Claire Gondrexon

Scénographie Céline Demars

  

Coproduction Théâtre de la Brêche et Théâtre de Belleville 


L'Arche est agent théâtral et éditeur de Démons
www.arche-editeur.com

 

Ce spectacle a été créé avec le soutien du Théâtre de la Bastille et de La Loge.

 

Durée 1H20 

 

 

LA PRESSE EN PARLE  

 

« Ça marche merveilleusement. […] Ainsi rechapée, la pièce de Norén prend fortement sens. Bravo. » Le Canard enchaîné


« Une adaptation d'une intelligence remarquable servie par des comédiens surdoués. » La Terrasse


« La justesse et le naturel dans l’interprétation de ces monstres font de cette variation explosive une expérience jubilatoire ! » Theatres.com

 

« Peu à peu le jeu jaillit de toute part dans cette mise en scène. […] Un moment théâtral à ne pas manquer. » Nonfiction


« Antonin Meyer Esquerré et Lucrèce Carmignanc sont charmants. Atroces, mais charmants. Et ils peuvent tout se permettre. » 
Time Out  


« Une pièce intéressante qui prouve (si besoin était) que le théâtre fait partie intégrante de la vie. » Theatrauteurs


« Ne pas aller voir [les démons] de Belleville, c’est manquer un reflet de miroir. Pardon, une claque. » TTT Magazine


« Ça détonne, ça dérange, mais il faut se rendre à l’évidence, ça ne laisse pas indifférent. Une véritable performance ! » 
Just Focus


« La libre composition et l’improvisation permanente des acteurs subjuguent. » Juste Magazine

 

« Lucrèce Carmignac et Antonin Meyer Esquerré sont excellents dans ce duel. » Froggy's Delight 


« Démons fait vivre le théâtre de l'intérieur. C'est saisissant au sens propre du terme ! » À bride abattue

 

 

© Pauline Le Goff




S.G.

Mentions légales